Le Naviplane N101

Le Naviplane N101 est une maquette pilotée à l’échelle 1/4 du Naviplane N300.
C’est un petit aéroglisseur monoplace de 405 kg à vide et 570 kg en charge qui peut se déplacer à 60 km/h.
Construit chez Mudry Aviation à Beynes, il effectue son premier vol le 2 février 1966.
On trouve sur le Naviplane N101 la plupart des idées qui seront mises en œuvre sur le Naviplane N300 :

  • un système multi-jupes avec jupe périphérique,
  • une alimentation des coussins par des ventilateurs axiaux à travers des puits de sustentation,
  • une propulsion et un guidage à faible vitesse assurés par deux hélices à pas variable,
  • un guidage à haute vitesse réalisé par une dérive placée à l’arrière de l’appareil.

La structure de l’appareil est constituée d’un caisson creux dans lequel soufflent les ventilateurs de sustentation. Ce caisson assure la répartition de l’air entre les différentes jupes par le biais d’ouvertures pratiquées dans le bas de la coque.

L’appareil est équipé d’un moteur Nelson de 43 CV à pistons : ce moteur entraîne à la fois les ventilateurs de sustentation (par le biais d’une transmission par arbres) et les hélices de propulsion (grâce à une transmission par courroies).

Le pilote est assis à l’avant de l’appareil et le dirige au moyen de deux manches placés de part et d’autre de son siège, et d’un palonnier. Ces commandes agissent sur le pas des hélices et la dérive placée à l’arrière du véhicule.

Les essais du Naviplane N101 ont eu lieu à Vélizy, aux Mureaux, sur l’Étang de Saclay, et sur la Loire à côté d’Angers.

La vidéo ci-dessous présente les essais du Naviplane N101 aux Mureaux, sur la Seine, et sur l’Étang de Saclay (film de Michel Guédon).

Dans le film suivant, les essais du Naviplane N101 ont lieu sur la neige à Vélizy, sur l’Étang de Saclay et sur le Maine en aval d’Angers (film de Michel Guédon).

  •  
  •  
  •  
  •  
  •