Essais pour la Marine Nationale

A l’automne 1968, le Naviplane N300 effectue des essais pour la Marine Nationale à Nice.

Le 30 octobre, un essai d’embarquement du Naviplane à bord d’un navire est réalisé avec succès en rade de Villefranche-sur-Mer.
L’exercice consiste à faire pénétrer le Naviplane dans le radier du Foudre, un navire de débarquement et de transport de chalands.

Michel Guédon : Il y eut un essai particulier qui était appelé « enradiage ». Cela consistait à embarquer un N300 à bord d’un navire de la Marine Nationale. Cet essai très compliqué a été réussi avec Jean-Pierre Cartry au manche. J’étais à l’intérieur en compagnie du mécanicien M. Bracque.
Le navire était si étroit que nous avons été obligés de « décraboter » les deux hélices de propulsion une fois le nez du N300 engagé dans le bateau. L’enradiage complet s’est fait ensuite à l’aide d’un treuil.

Jean-Pierre Cartry : J’étais aux commandes. La Foudre était destinée à transporter des chalands de débarquement. Le bateau s’immergeait par remplissage de ballasts et les chalands pénétraient. On vidait les ballasts et les chalands se retrouvaient posés sur le fond. On faisait l’opération inverse pour les sortir. Avec un aéroglisseur on pouvait entrer et sortir sans ces manœuvres. C’est ce que nous avons fait. La mer était calme et il n’y a pas eu de problème.

Du 31 janvier au 8 avril 1969, le Naviplane N300-01 « Baie des Anges » effectuera encore 80 heures d’essais à St Raphaël pour la Commission d’Etudes Pratiques de l’Aviation.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •